Le miracle de l’amitié féminine

Note : j’inaugure ici une nouvelle série d’articles consacrés à l’amitié, que j’avais déjà un peu traité sur ce blog, le moment est venu pour se lancer !

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’amitié féminine ne va pas de soi.

On pourrait se dire que ce qui ne va pas de soi devrait plutôt être l’amitié entre une femme et un homme, qui ne saurait exister car le désir de l’un ou de l’autre finirait fatalement par s’imposer et corrompre ce sentiment au départ supposé pur. Pourtant la friendzone existe aussi entre filles si les orientations sexuelles, les sentiments ou les attirances divergent.

daria-drinks_740_486_s_c1

Daria et Jane ont été très en avance sur leur temps dans presque tout

Cette porte ouverte enfoncée, abordons le cas ici de l’amitié qui peut exister entre deux femmes hétérosexuelles ou aux orientations sexuelles différentes mais où l’attirance ne joue aucun rôle : pour que celle-ci puisse naître, se développer et se fortifier, il faudra tout d’abord avoir fait la paix avec les différentes représentations culturelles de l’amitié féminine et les nombreuses injonctions contradictoires qui en découlent.

Lire la suite

Les Injonctions Contradictoires #4 : faut-il être heureux pour être heureux?

Ci-joint ma chronique pour le Tafeur, magazine musical de la région Montpellieraine paru le 16 octobre dernier, durant ma période de césure donc, d’où cette publication tardive! C’est en hiatus de leur côté aussi en ce moment, aucune idée de quand va sortir la prochaine donc!

source graphicreflections.org

Vaste question qui nous obsède plus que de raison, depuis un certain nombre d’années que je n’identifie pas. C’est une tendance après tout, pas la date de parution d’un bouquin, mais on est forcé de constater que cela prend beaucoup de place dans nos vies. Cela, c’est l’injonction au bonheur. Vous me direz avec toute la sagesse qui vous caractérise que je me plante complètement et que l’injonction au bonheur n’est en rien contradictoire. On veut être heureux, on cherche des solutions pour ça, point barre.

Lire la suite

Letter to my seventeen years old self

tumblr_n1b7ptsryx1qiljkzo1_500

 

Hey you! How are you doing? First things first, how old are you now? Just to help me recall what is going on in your life. 17? Wow! Almost an adult, soon enough you will be able to vote! Yes I know, a little too late this time, you will turn 18 in July and this super important election, the first one you old enough to understand and care about is happening in May. It’s a shame but don’t worry, there will be plenty of others.

I know it is a bit frustrating. I know also I am not being super helpful right now and you resent me for putting pressure on you, as I said earlier that you are “almost an adult”. I should know you don’t want to hear that, especially from me, you are hearing it enough all day long and it starts to get terrifying. In June you will have this big exam in order to finish high school. Don’t worry about that please, you will pass it. Even if teachers and parents are babbling about it since you’re eleven, it is actually not such a big deal. You are a good student, you own a good memory. So just learn, they are not even asking you to understand anything about what you are learning, it will be enough for this.

Lire la suite

Lettre à la moi de 17 ans

Note: cet article a été inspiré par la sortie du livre Lettres à l’ado que j’ai été, sorti le 14 mars, coordonné par Jack Parker et rassemblant de fines plumes du monde du spectacle et de l’Internet. Pas lu encore, un jour peut-être!

maxresdefault

 

Coucou toi ! Alors, est-ce que ça va comme tu veux ? Je devrais peut-être d’abord te demander quel âge ça te fait là maintenant, histoire de savoir à peu près où tu en es en ce moment. 17 ans ? Mais dis donc, c’est que ça pousse, incroyable, tu es presque une adulte maintenant! Tu te rends compte que bientôt tu vas pouvoir voter ? Bon ok, je ne remue pas le couteau dans la plaie, ça n’est pas très sympa. Tu vas avoir 18 ans en juillet et l’élection présidentielle va avoir lieu en mai. Tu vas donc rater à quelques mois près l’occasion de donner ton avis sur la première élection à laquelle tu t’intéresses et dont tu comprends à peu près les enjeux, c’est râlant mais enfin c’est comme ça, tu vas avoir l’occasion de te rattraper, ne t’en fait pas !

Je sais, ça n’aide pas trop à faire passer la frustration mais là pour le moment je ne peux pas trop faire mieux que ça. Là en revanche où je peux faire mieux, c’est en arrêtant de m’extasier sur le fait que tu es presque une adulte parce que je sais, oh oui je sais, à quel point c’est compliqué pour toi en ce moment. Cette assertion, tu l’entends sans arrêt, tous les jours, sous toutes les formes et venant de personnes différentes chaque fois et cela te terrifie désormais autant que cela t’ennuie. Que moi, du haut de mes 28 ans, je vienne m’ajouter à cette liste, ça ne va certainement pas t’aider et pourtant, je suis là un peu pour ça, tu vas voir.

Lire la suite

Je reviens

Ou en tout cas j’ai envie.

Lorsque j’ai publié mon dernier article sur ce blog en septembre dernier, je ne savais honnêtement pas si j’allais un jour y revenir. Je m’embarquais alors dans une aventure plutôt étonnante dont je n’avais aucune idée d’où elle allait me mener (et en fait, je ne sais toujours pas). Tout ce que je savais c’était que cette aventure et ce blog ne pourraient pas coexister ensemble et que j’allais devoir céder l’un à l’exigence de l’autre. Ce fût le blog donc, comme vous le savez.

Je vous raconterai bientôt cette aventure, où en tout cas comme elle a commencé, dans un prochain article. Maintenant parlons un peu de choses sérieuses: j’ai adoré cette régularité qui a été la mienne pendant ces 8 mois, un article par semaine, une traduction par semaine, c’était le pied vraiment. Mais si j’ai arrêté tout d’un coup ça a aussi été parce que ça m’a énormément épuisé créativement. Aussi je ne pense pas revenir à ce rythme hebdomadaire maintenant pour Indices Pensables, essayons déjà de voir ce que donnerait un rythme bimensuel, comme ça, pour voir…

Pas encore décidé par contre si j’allais recommencer aussi les traductions et les webreviews ceci dit, ma cure de média a eu l’effet escompté (ainsi que j’en parlais dans mon dernier article, à savoir une raison de plus de faire une pause dans le blog) et je n’ai plus grand chose à y mettre… mais le moins qu’on puisse dire c’est que ça fait du bien!

Mais si je reviens après avoir pourtant beaucoup hésité, c’est parce que les derniers mois que j’ai passé sans écrire m’ont épuisé tout court et ont été parmi les plus éreintants de ma pourtant plus si brève existence. Ces derniers mois j’ai dû aller puiser dans des ressources mentales et physiques dont j’ignorais même que je les possèdais. Je ne suis pas mécontente du voyage mais l’issue en est finalement bien plus incertaine que je me plaisais à l’imaginer en m’y embarquant de mon plein gré alors même que personne ne m’avait forcé à le faire. Et maintenant que j’ai de nouveau du temps et des neurones qui fonctionnent à peu près correctement, je ressens à nouveau le besoin d’écrire. Parce que tout part de là en fin de compte, j’ai pensé que m’en éloigner m’ouvrirait de nouveaux horizons mais c’est l’inverse qui se produit, j’y reviens encore et toujours et bordel, ça fait du bien!

Lire la suite

Hey you!

Hazelnut Blvd GIFs - Find & Share on GIPHY

(This article will be filled with pictures having absolutely nothing to do with each other whatsoever) 

September has arrived, and it was for a really long while the real beginning for the year for everyone, even more than the first of January actually, because of school starting again. Funny how I still do feel this little heart pinch at the end of August every year, even if I am working since quite a while and basically all this summer.

But this heart pinch is really here, the same one you feel when something is getting to end and you don’t really know what will happen next. A bit like at the end of December when you think about what you learned the past year, but without the feasts and parties. At the beginning of September you don’t really have the mind to party and it is a shame, it would help to swallow the pill.

September is here so, with this feeling of new and this article is actually the number 50 on this blog. It is a lot! When I opened it last year I would never had imagine I would reach this point so fast!

Lire la suite

Salut à vous!

Hazelnut Blvd GIF - Find & Share on GIPHY

(Cet article sera illustré de photos n’ayant aucun rapport les unes avec les autres)

Nous sommes en septembre, ce qui était pendant très longtemps finalement le moment où l’année commençait vraiment, pas tellement le 1er janvier en fait, du fait de la rentrée scolaire. Marrant comme je sens toujours à la fin du mois d’août un petit pincement au cœur du fait de l’arrivée de septembre, quand bien même je n’ai quasiment pas eu de vacances cette année et que j’ai bossé tout l’été ou presque.

Mais il est bien là ce pincement, le même qu’on a quand quelque chose se termine et qu’on ne sait pas trop ce qui va arriver après, un peu comme à la fin du mois de décembre, la fête et les festins en moins. Début septembre on a pas vraiment la tête à ça pourtant et c’est dommage, ça aiderait sans doute à faire passer la pilule.

19894661_10208427309674894_1152163370453184104_n

(Anouk Ricard. Parce que.)

Septembre arrive avec son renouveau et cet article est le 49ème du blog. Ça fait beaucoup, en l’ouvrant je ne pensais pas y arriver si vite et pourtant. Ça signifie que sa traduction sera le cinquantième article.

Lire la suite