Un an de blog

Ce 22 mars, le blog a eu un an. J’ai lu suffisamment de blogs dans ma vie pour avoir remarqué que c’était souvent une bonne occasion pour en faire un post, en plus de fournir un sujet tout trouvé, comme c’est pratique. Ainsi, de même que le passage à la nouvelle année qui est l’occasion de faire le bilan, je sacrifie moi-aussi à ce qui n’est certes pas un passage obligé mais tout de même une bonne idée.

giphy

12 articles ont été postés depuis la naissance de ce blog, 13 en comptant celui-ci. Vous vous direz que « bon ça va c’est honnête, ça fait presque un article par mois ». Sauf que pour un peu j’aurais pu ne pas arriver à ce chiffre. En effet la création n’est pas linéaire, à moins qu’on ne le décide et, comme vous l’avez peut-être remarqué, je ne l’ai décidé que très récemment, début février, sous l’influence de mon amie A. qui a su me mettre le coup de pied au cul qu’il fallait. J’exagère, pour le coup de pied. Bien sûr. Mais n’empêche, elle a su me motiver comme personne à tenter de poster une fois par semaine. Il faut dire qu’elle s’y connait en motivation et en régularité, j’en profite ici sans vergogne pour faire la pub de sa boutique en ligne, allez voir c’est joli.

Voilà donc d’où sont sortis les 8 articles en deux mois qui m’ont permis d’atteindre le chiffre très honorable de 13 articles en un an. Et ainsi donner l’illusion confortable d’une production moins erratique que ce qu’elle a pourtant été.

Avant ce coup de patte du destin, il y a eu une longue traversée du désert, qui a duré du mois d’août au mois de janvier, ce même mois qui m’a remis un peu le pied à l’étrier grâce au même rituel qui me fait reprendre la plume aujourd’hui, le fameux article de fin/début d’année. Et qui a donc préparé le terrain pour le coup de pouce que j’attendais, une vraie motivation à avoir un rythme de publication non seulement soutenu mais aussi régulier, car c’est la clef, paraît-il.

Depuis c’est la grande folie, les vues s’envolent, je suis connue…! Oui bon non pas trop mais ça n’est pas grave. J’ai ouvert une page Facebook pour fêter le 10ème article, c’est en gros le truc le plus ouf qui me soit arrivé depuis cette renaissance du blog, que j’espère continuer à faire mûrir.

Entre temps j’ai reçu assez souvent le conseil de me spécialiser, d’avoir une « vraie ligne éditoriale ». De me mettre à ne parler que d’un sujet, si vaste soit-il, le voyage, la vie au Portugal ou ailleurs, le bien-être, toussa toussa. Peut-être que ce temps viendra mais à chaque fois que j’ai tenté d’ouvrir et de tenir un blog par le passé sur un sujet précis (souvent en débarquant dans un nouveau pays), ça n’a jamais marché. Je crois que pour le moment ce fonctionnement ne me convient pas. Tant pis donc si cela amène moins de lecteurs par ici, si cela fait que je ne me démarque pas aussi bien que je le pourrais. Je ne veux pas me mettre tant de contraintes, publier chaque samedi en est déjà une que j’apprends toujours à gérer. Je veux expérimenter, je ne veux surtout pas me dire que je ne peux pas traiter de ce sujet pourtant passionnant juste parce qu’il ne rentre pas dans une case forcément trop rigide à un moment ou à un autre. Tant pis si cela donne le sentiment de passer du coq à l’âne, la seule chose que j’espère est que chaque article saura trouver ses lecteurs, même si ceux-ci n’avaient pas été intéressés par le précédent et ne le seront pas forcément par le suivant. On ne sait jamais justement, j’aime savoir que tout peut s’adapter et que chacun pourra faire son miel avec ses fleurs préférées.

Cette souplesse est indispensable aussi en termes de longueur d’article, vu que je préfère ne pas m’imposer un nombre de signes ou de pages précis, on ne sait jamais quand parfois l’inspiration n’est pas au rendez-vous. Mais elle aussi finalement elle se travaille, elle est comme un muscle de plus en plus sollicité, qui gagne en élasticité et en force au point qu’on ne le sent même plus lorsqu’elle tiraille.

Ah oui mais certaines choses vont changer tout de même, parce que deux articles par semaine seront publiés à partir de demain dimanche: un en français le samedi et sa traduction en anglais le dimanche. Car oui, ça fait tout de même un an, il faut marquer le coup et pas seulement en en parlant dans un article. Alors pour l’occasion j’ai très envie de pouvoir enfin toucher aussi par mes écrits mes amis non francophones jusque-là non concernés par ce blog et, qui sait, fidéliser d’autres lecteurs de par le monde qui ne parlent pas ma langue. J’aime ce projet, pour moi il est plus important pour le moment que d’avoir vraiment une ligne éditoriale claire et précise.

Si ligne éditoriale il doit y avoir, elle s’affinera d’elle-même, elle saura trouver son chemin au travers de ce foutoir, lorsqu’elle s’imposera je saurais la saisir et ajuster ce blog en conséquence, je préfère ne pas trop m’inquiéter de cela pour le moment et plutôt me concentrer sur la régularité, pour conserver ce plaisir unique de m’éparpiller.

2 réflexions au sujet de « Un an de blog »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s